Le choix des femmes a bon dos ...

Publié le par Betty Boob


Que les membres de Césarine ne lisent pas cela en mangeant, elles risqueraient de s'en étrangler.

Pêché dans "La Maternité, Progrès et promesses", de E. Papiernik, eds Odile Jacob 2008, p.195 et 196 :


" Les difficultés potentielles de l'accouchement par le siège font que depuis des années, les femmes choisissent d'accoucher par césarienne quand la présentation est prévue d'avance dans cette position. On peut bien sûr discuter le bien-fondé de cette attitude de précaution, qui en cas d'accouchement du siège conduit à faire beaucoup de césariennes en plus, alors que la majorité de ces accouchements se passent bien. Une césarienne engage en effet des risques supplémentaires pour l'accouchement de la grossesse suivante. Mais la perception du risque par les femmes a tellement changé que personne ne veut plus tester pour son enfant les risques liés à l'accouchement du siège et à la confrontation de la tête de l'enfant avec les formes du bassin. Le choix proposé par les professionnels est de faire une césarienne, même si la polémique persiste entre accoucheurs de ce qui est autorisé dans les accouchements du siège. Les femmes ont participé à la réponse, c'est de choisir le plus souvent de demander une césarienne.

La solution mécanique de l'épreuve du travail est une césarienne "


C'est limpide, sachant que la solution "mécanique" (*) est la césarienne, et que les professionnels offrent le "choix" unique de la césarienne, vu que la voie basse n'est pas autorisée, c'est bel et bien le choix des femmes qui a conduit à faire des césariennes pour la quasi-totalité des sièges. Si dans certaines maternités on refuse la voie basse en cas de siège, même quand les femmes le demandent, c'est parce qu'elles ont choisit la césarienne. Choisir quand il n'y a qu'une seule option ... il faut changer les dictionnaires d'urgence. . Mr. Papienik croit-il vraiment que ce qu'il dit a le moindre sens, ou bien se moque-t-il du monde ? Le choix des femmes a bon dos !

(*) Encore une approximation de vache sphérique : modelliser un être vivant avec de la mécanique. C'est tellement simplificateur, que ça en devient faux, comme le montre toutes ces femmes qui accouchent très bien malgré une pelvimétrie montrant un bassin soi-disant trop petit. D'ailleurs cet examen radiographique n'est pas recommandé car son seul effet est de produire un excès de césariennes, sa valeur prédictive étant très mauvaise (sauf en cas de déformation importantes du squelette bien sûr). D'ailleurs il se contredit tout seul : la majorité des accouchements par le siège se passent bien, mais la solution mécanique est la césarienne. Par conséquent, la solution mécanique est fausse, cqfd.

Commenter cet article

Lisa 12/01/2009 22:14

Comme j'avais, bien entendu, le choix pour mon bébé qui se présentait en siège, j'ai choisi... de ne pas accepter la césarienne, et d'accoucher seule chez moi... J'avais le choix, hein...  :-/

Angèle 12/01/2009 01:38

"pour l'accouchement de la grossesse suivante."Mère six fois, j'ai toujours cru accoucher d'enfants, pas de "grossesse"...Mince...Quelle gourde je suis ;o) !!!