Vive l'échographie : le Cromagnon

Publié le par Alex & Betty B.


Secret de 2008

Extrait d'un forum de discussion. Une femme enceinte de 3 mois raconte sa première échographie :

"C'est le Docteur X qui me suit et la 1ère écho que j'ai faite avec lui s'est très mal passée. Il m'a tellement appuyé sur le ventre que j'ai fait un malaise. Je n'arrivais plus à respirer. Je voyais tout trouble. Et le pire c'est qu'il continuait l'écho. Je lui ai dit que je me sentais très mal, et il m'a dit : « C'est rien, ça va passer ». En fait j'ai fait le malaise jusqu'au bout. J'ai vomi et il a continué l'écho en me donnant juste un bout de sopalin pour m'essuyer. C'était horrible et je suis ressortie en pleurant de son cabinet. Je pensais que ça devait être un bon moment. Maintenant j'ai peur d'y retourner."

Nous avions déjà le Goujat, voici son frère le Cromagnon.

Cher Cromagnon, Il ne faut pas confondre une sonde avec un gourdin. L'important n'est pas d'appuyer, car la sonde ne traversera pas l'abdomen de toute façon. Ce qui compte c'est la façon de s'en servir,  avec subtilité, pour orienter le faisceau d'ultrasons en finesse. C'est comme le réglage d'une fréquence radio, tout en tact et doigté. Taper du poing sur le récepteur risque surtout de l'endommager.

Chère jeune femme, si je puis me permettre, changez de toubib !

Commenter cet article