Trous de mémoire

Publié le par Betty Boob


(Attrapé en 2008)

Un médecin généraliste et une repésentante d'usagers font la queue pour obtenir leur pitance bien méritée lors d'un diner de conférence. Le médecin entame la conversation : "Vous savez, je pense que toutes ces histoires de périnatalité au fond ce n'est pas très important. Pour les femmes peut-être."

Les interessées apprécieront ...

"Mais pour le bébé cela n'a aucune importance puisqu'il ne se souvient de rien". Résistant à l'explosion volcanique, la représentante répond par une question, tout en pensant - On parie qu'il confond langage ou conceptuel et mémoires  ... - : "Qu'est-ce que vous entendez par se souvenir ?"

Réponse du médecin : "Eh bien la mémoire, se souvenir et pouvoir raconter son souvenir..."

Allez, on se cotise pour lui offrir un abonnement à Cerveau & Psycho ou à Sciences Humaines !

Commenter cet article

Betty Boob 01/08/2008 18:02

Merci pour tous ces commentaires. Il faudrait répondre à Mirza, mais impossible de répondre à une question aussi délicate dans un commentaire ! Ca tombe vraiment bien, le dernier numéro (28) Cerveau & Psycho sort justement un dossier sur LES mémoireS. A lire. Sinon, en trop bref, un foetus ou un nourrisson ne gardent pas autant qu'on sache une mémoire conceptuelle de ce qui leur est arrivé. Mais, puisque les émotions sont gérées par le système limbique sans qu'il soit besoin d'avoir conscience de ses émotions, il est tout à fait envisageable que les bébés gardent une forme de mémoire émotionnelle de certains évènements. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que leur cerveau peut en avoir été structuré de façon à avoir une réponse émotionnelle inconsciente systématique à certains stimulus extérieurs. C'est particulièrement plausible lors d'un traumatisme. Le traumatisme agit directement sur la structure et peut-être même la teille de l'hyppcampe qui est le siège de la mémoire à court terme. On observe des bébés ayant eu une naissance difficile avoir des comportements typiques de stress post-traumatique, comme le raconte Irina. Certaines personnes ont aussi observés des bébés ou de jeunes enfants "jouant" à mimer leur propre naissance. Mon deuxième enfant me l'a fait, et ça m'a laissée pantoise tout de même ! Mais ils ne formulent pas ce qu'ils font, c'est une mémoire non conceptuelle. En général, les évènements dont nous nous souvenons le mieux sont les moments forts de notre vie, les moments chargés d'émotions. Ce dont nous nous souvenons surtout ce sont des images, des sons, des odeurs, et des émotions. Le langage ne vient qu'après, c'est la couche du dessus. Ce qu'a dit ce médecin signifie qu'il a encore une conception totalement dichotomique du corps et de l'esprit. C'est une vieille philosophie issue directement de la religion d'ailleurs. Mais elle ne tient plus la route face aux découvertes récentes des neurosciences (ni aux observations de bon sens tout simplement).

irina 08/07/2008 04:45

Perso, en tant qu'ex-foetus ayant vécu une naissance traumatique (décollement placentaire ayant failli me tuer), je pense que les bébés gardent des traces de leur naissance.Moi, je hurlais souvent la nuit, et depuis, toute petite, j'ai la peur de suffoquer, les psys sont persuadés que ça vient de ma naissance...Et puis bon, ça fait toujours plaisir de lire que els femmes ne sont pas "concernées" par les questions de périnatalité...

mirza 06/07/2008 22:30

Ah ben justement ça tombe terribiement bien, ça. Je n'en suis pas au niveau du médecin en question, à mettre dans le mêe sac mémoire, souvenir, langage et puis tout le reste tant qu'on y est (et puis en étiquetant ce sac "trucs de bonnes femmes" ;-)), mais justement je me suis demandé, sans trouver de réponse, ce que l'on sait sur ce qui reste de l'expérience du foetus pendant la grossesse : est-ce qu'il y a eu des études là-dessus ? Qu'est-ce que l'on sait ? Et/ou qu'est-ce que l'on pense de cette question ? Si vous aviez des pistes de réponses je serais ravie ! :-)

dd45 06/07/2008 16:04

Franchement, faire autant d'études pour dire des c**** pareils, c'est pathétique....Faudrait qu'il dise çà à tous les thérapeutes qui essayent de "réparer" les "dégâts" occasionnés par une naissance m***dique ........ mais on ne peut pas demander à un cochon de voler!!!!