Quatre enfants et une chèvre

Publié le par Henny & Betty B.


(Attrapé en 2008)

Lors des 34e Assises nationales des sages-femmes à Marseille, l'assemblée parlait des projets de naissance, plan périnatalité oblige. Le Pr. Nisand a alors déclaré que l'on pouvait bien répondre positivement à la demande d'une femme d'être accompagnée outre par son mari par une autre personne de son choix.

Alors là bravo, accepter deux personnes accompagnantes en salle de naissance c'est extraordinaire. Ailleurs certains appeleraient la police pour faire évacuer la salle.

Fuse une question sur les limites d'accueil dans des salles de naissances trop souvent petites.

Une fois qu'on a casé sage-femme, gynobs, infirmier(e), et interne en apprentissage, il ne reste plus beaucoup de place. D'ailleurs le compagnon est prié de se faire petit et discret.

 Réponse du Pr. :  "Evidement si la femme souhaite la présence de quatre enfants et une chèvre,  cela risquerait de poser quelques problèmes".

Avec la salle de travail dans le décor de l'étable,  la parturiente dans le rôle de la brebis, la sage-femme dans le rôle de la bergère, l'anesthésiste dans le rôle du Saint-Esprit, l'interne dans le rôle du Fils, et le gynobs dans le rôle du Père. Amen.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article