Distilbène sur ordonnance

Publié le par Betty Boob


Secret du 21e siècle

On avait prescrit du distilbène à sa mère... Et la voilà passée la trentaine, femme active pleine de vie comme on dit, et finalement enceinte. Ce premier bébé est un grand prématuré. Le distilbène a fait son triste office. Elle en veut même à sa mère, la colère ou le désespoir l'aveugle un temps. La réanimation, les semaines en néonatalogie, la peur de la mort et du handicap, le passé lui tombe dessus chargé d'une injustice insupportable. Le temps d'oublier un peu, le temps de voir que ce premier bébé n'aura pas de séquelles graves finalement, et elle remet ça, elle est à nouveau enceinte. Cette fois elle fait suivre sa grossesse de beaucoup plus près. Le médecin lui conseille un repos quasi absolu pour tenter de mener la grossesse aussi loin que possible. Mais la vie n'est pas un conte de fée. Repos ou pas, le second bébé est aussi très prématuré, juste moins que l'ainé. Ce second bébé est encore en néonatalogie, en réanimation. 

Les médecins n'ont pas eu besoin d'un dessin, les "filles DES", ils connaissent ça très bien. Il a suffit de dire que sa mère avait pris du distilbène pour qu'ils voient le tableau tout de suite. Demander l'ordonnance qu'avait eu sa mère ?  Voilà une idée saugrenue qui ne les a pas effleurés. Ce qui n'est pas le cas de la justice. Dans un communiqué des filles DES on trouve cette décision de la cour d'appel de Versailles du 11 octobre 2007 :

"Sans ordonnance, rien ne prouve que vous êtes une victime du distilbène."

Autrement dit, votre mère est une menteuse, et votre utérus s'est mal formé tout seul. Le comble du ridicule ou de la mauvaise foi : qui garde ses ordonnances pendant 35 ans ? Même les hôpitaux ne sont pas supposés conserver les archives au-delà de 30 ans.  

"La justice, dans la grandeur de ses contradictions, n'a cependant pas contredit les médecins ni le fait que les plaignants avaient des malformations dues au DES" ...

dit le communiqué. Prochain épisode le 19 mars, au délibéré de la cour de cassation de Paris. Les avocats retords des grandes companies pharmaceutiques concernées parviendront-ils encore à embobiner les juges ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurore 15/02/2010 00:15


il ne s'agissait nullement d'un délire néonazi sur la toute puissance de certains groupes, leur supériorité supposée et notre devoir de nous y plier quoi qu'il en coûte... ;)


aurore 13/02/2010 18:23



excusez-moi, en tant que personne, j'estimais que vous etiez en mesure de comprendre une phrase satirique. J'ai pour principe de ne jamais sous-estimer l'intelligence de mes interlocuteurs. Ce
commentaire, je le dédie à toutes les grandes compagnies qui triomphent (presque) toujours sur le commun des mortels, affaire de gros sous. Comme unilever en afrique! on peut voler des vies à
condition d'y mettre le paquet. Et ça, ça s'appelle la justice, et chacun doit se soumettre à ses décisions malgré l'absurdité, au nom d'un grand principe.... voilà.



Yolovi 12/02/2010 21:55


A propos des archives. Il me semble que la securité sociale garde ce genre d'informations pendant tres tres longtemps. A creuser? Bon courage en tout cas a toutes les personnes que cela affecte.


Prune 11/02/2010 11:54


attendez là, il serait juste que les fabricants du distilbène gagne le procès qu'on leur fait: c'est eux qu'ont les meilleurs avocats

Voici vos propos ci-dessus et voici ma réponse :

Je ne comprends absolument pas la phrase que vous mettez là et j'ose esperer que vous ne pensez pas ce que vous ecrivez car si humour il est vraiment de TRES MAUVAIS gout !!!!!

On voit bien que vous n'etes pas une victime du Distilbène pour écrire ??...'il serait juste que les fabriquants du Distilbène gagne le procès ???...

Relisez-vous avant d'écrire de telles horreurs !!!!....

Heureusement que d'autres victimes ne vous lisent pas !!!.................................


aurore 10/02/2010 23:53


attendez là, il serait juste que les fabricants du distilbène gagne le procès qu'on leur fait: c'est eux qu'ont les meilleurs avocats, qu'en ont le plus, mais surtout, qui les paient le plus
cher!!! non mais!! y a une justice ou pas?!