La future maman peut-elle marcher ? Yes you can !

Publié le par Chantal & Betty B.


Pêché sur le site des maternelles, rubrique "Accoucher comme on rêve", la sage-femme Sylvie Gasperowicz répond à la question : La future maman peut-elle marcher ? :

" Pendant toute la phase de "prétravail", de contractions irrégulières, servant à la préparation du col de l'utérus, marcher est même recommandé et bénéfique à l'évolution du travail. Une fois, en salle de naissance, la complexité de la surveillance de la mère et du fœtus oblige l'équipe de maintenir la future maman au lit. "

Vous parlez d'un rêve ... Le français est une langue magnifique, pourtant le verbe pouvoir est très ambigu. You can, but you may not : vous en êtes capable, mais vous n'y êtes pas autorisée. Voilà ce que dit en substance cette sage-femme. On entend d'ici le coeur des ultra-sécuritaires-morts-de-trouille : mais il faut monitorer en permanence tellement c'est ultra dangereux ! Pas du tout, ça ne fait qu'augmenter le taux de césarienne. On peut surveiller l'état de santé du bébé à naître par intermittence et sans obliger la femme à rester au lit. Qu'est-ce qu'il faut pour ça ? Un état d'esprit adéquat, admettre que c'est la femme qui donne naissance et pas l'équipe, et des sages-femmes disponibles, ce dernier point relevant aussi de décisions politiques pour augmenter leur numérus clausus. En attendant, répétons-le, femmes levez-vous, ou faites comme vous le sentez, mais arrêtez de croire que vous devez rester immobiles-allongées-ligotées parce que le super gygy ou la gentille SF l'ont dit. Yes, you can !

Sage-man les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes ?
Mais  oui ma p'tite dama s'ils n'en avaient pas ils ne march'raient pas


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article