Nyc-thé-mère

Publié le par Fabienne & Betty B.


Secret d'allaitement du 21e siècle.

C'est son deuxième bébé. Elle a allaité le premier neuf mois, mais, allez savoir pourquoi — l'irrésistible crainte des mères de ne pas être assez bonnes peut-être — elle ressent quand même le besoin de consulter un pédiatre pour l'allaitement du second. Le pédiatre, hélas, accumule les âneries, entre autres que la composition du lait ne varie pas. Elle tente de lui glisser ce qu'elle sait, que la composition du lait varie au fil du temps, dans une journée, etc. Elle a l'outrecuidance de lui dire qu'elle a lu plusieurs livres sur le sujet. Oups…

Lui : "Vous savez, j'ai fait ma thèse sur l'allaitement maternel."
Elle : "C'était il y a combien de temps ?"
Lui : "Vingt cinq ans."
Elle : "Depuis, on a appris de nouvelles choses. Mais ça m'intéresse, je pourrais la lire ?"
Lui,  ton condescendant : "Vous savez, c'est plein de mots très compliqués."
Elle, en pensée : "Moi débile, lui raison de préciser."

Consulation suivante, et la dernière d'ailleurs :

Lui : "Vous aviez raison. La composition du lait varie au cours du nycthémère."
Elle, en pensée : "Histoire de me dire un gros mot quand même ? Ou de me montrer l'étendue de son vocabulaire ?"

Elle a consulté le dictionnaire... pour apprendre que le nycthémère est : "Durée de vingt-quatre heures consécutives, c'est à dire l'espace de temps qui comprend une nuit et un jour".

Ce qui se conçoit bien
S'énonce clairement
A moins d'une question
Au jeu des mille francs

Commenter cet article

Isabelle 13/11/2008 00:21

Bon, ben maintenant quand mes enfants le diront, je pourrais leur apprendre, ce que ça veut réellement dire !! Hi, hi, hi !!!BizzIsabelle

Gayanée 09/11/2008 16:53

On dirait une toute bonne blague! Mouhahaha!Enfin, si ça ne s'était pas passé dans la vie réelle, ce serait vraiment drôle... Là, c'est ahurissant!!! Le cliché du médecin condescendant en plein, irrespectueux, ... beurk!