Une fausse réponse à un vrai problème

Publié le par Chantal & Betty B.


Attrapé en 2008.

Conférence agitée, la question des doulas arrive sur le tapis devant une assemblée bourrée de sages-femmes. Une usagère demande : "Vous dites que les doulas sont une fausse réponse à un vrai problème. Et en attendant que vous ayez suffisamment de sages-femmes pour répondre à la demande de présence que souhaitent les femmes pendant leur grossesse et leur accouchement, que font celles qui sont enceintes actuellement ?". Réponse cinglante d'une sage-femme : "Elles n'ont qu'à attendre !"

Jusqu'à la Saint-Glinglin ? Si les doulas sont une fausse réponse à un vrai problème, le "vrai" problème posé est au moins à moitié faux ,car le "vrai" problème est aussi ailleurs, comme l'illustre ce récit d'une garde dans une grosse maternité.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article