On écrit au BooB : "Violence institutionnelle"

Publié le par Anne Jouaux


Message envoyé en 2008 par une sage-femme :

"Je suis sage-femme, infirmière anesthésiste et... enceinte de mon deuxième enfant. J'ai lu tous les articles de votre site et ça me fait froid dans le dos: tout est si vrai ! En tant que professionnelle de l'obstétrique, il m'arrive de craindre le pire concernant ma grossesse et mon accouchement, mais ma plus grande peur concerne cette violence institutionnelle que vous décrivez tout au long de vos articles. J'ai la chance de pouvoir répondre à de telles absurdités et d'afficher une crédibilité professionnelle. Pourtant j'ai peur de ne pas en avoir la force si de telles situations se présentaient à moi en tant que parturiente. Bravo de dire aux femmes qu'il existe autre chose et qu'elles ne sont pas seulement des "objets de soins" mais des êtres humains en train de vivre la plus grande aventure humaine qui soit : donner la vie."

Publié dans On écrit au BooB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article