Du poulet de Bresse au chien qui pisse

Publié le par Betty Boob

 
Encore dans le magazine Parents du mois d'août 2008, article "L'épisiotomie, ce n'est plus automatique", de E. Chantepie, et toujours dans l'encadré  "Protéger son périnée" :

"S'allonger sur le côté avec la cuisse remontée sur la poitrine jusqu'au moment où la tête du bébé s'engage semble réduire le recours à l'épisiotomie."

Patatras. Elle n'a pas pu s'empêcher de sauter à pieds joints dans l'ornière. Puisqu'on vous dit que l'épisiotomie ne protège pas des déchirures graves. Puisqu'on vous dit qu'une épisiotomie n'est pas une incision mais une coupure franche au ciseau de toute l'épaisseur du périnée équivalente à une déchirure du second degré sévère (sachant que les déchirures "graves" du 3e et 4e degré sont celles qui touchent le sphincter anal). Le but du jeu n'est donc pas d'éviter une épisiotomie préventive qui ne sert à rien, mais d'éviter les déchirures.

"La pression sur le périnée est moins grande et le muscle moins distendu. Les positions accroupies ou suspendues peuvent aussi dans certains cas apporter une amélioration."

Oh, ça alors, la position médicale traditionnelle sur le dos pieds dans les étriers, dites aussi poulet de Bresse, serait donc mauvaise pour le périnée ! Quelle découverte, ça ne fait que 40 ans qu'on en parle. Donc on améliore avec les accouchements sur le côté, très à la mode chez les sages-femmes et en Angleterre, mais toujours allongée, immobilisée sur la table par la perfusion, le monitoring, et le tensiomètre. Au lieu d'un poulet de Bresse on aura l'air d'un chien allongé qui pisse sur un réverbère. Quand le monde médical aura compris que le problème n'est pas de faire adopter telle ou telle position à toutes les femmes, mais de les laisser mobiles et maîtres de choisir spontanément leurs positions, les poules auront des dents, et il n'y aura plus de réverbères.


Commenter cet article

anth 22/10/2008 19:51

et on fias quoi quand on vous dis que vos antécdents médicaux vous obligent à accoucher dans la maternité niveau 2 où vous êtes jsutement inscrite et que la sage femme vous explique que y a que deux positions prévues dans cet établissement et qu'elle sera choisie principalement en fonction de celle avec la sage femme présente "est la plus à l'aise" mais qu'il fallait qu'on se rassure , l'équipe est en formation , si on revient pour un autre enfant elles en auront appris d'autres...

Riri 09/09/2008 22:12

En parlant de poulet, je me suis gondolée sur le site des Maternelles de France 5.Sur une page d'un même dossier, on dit la position gygy, c'est mal =http://les-maternelles.france5.fr/index-fr.php?page=dossiers&dossier=1532&article=5802mais sur l'autre, c'est bien =http://les-maternelles.france5.fr/index-fr.php?page=dossiers&dossier=1532&article=5801J'adore les paradoxes...

Hélène 08/09/2008 00:00

J'a-do-re ! Je découvre ce blog et je rigole toute seule devant mon écran...Je ne suis pas sage-femme, encore moins gyné-obs, je ne suis qu'une maman qui a eu une césarienne pour mon 1er et un AAD pour mon 2ème et qui s'insurge contre le tout-médical qui a conduit à ma 1ère césa... un gâchis, rien qu'un gros gâchis. Non seulement j'étais ficelée sur la table d'accouchement comme le fameux poulet de Bresse, mais en plus on m'a aussi ouvert le ventre comme lui (pas pour me farcir, ouf !)Merci pour ce blog qui donne le sourire (et parfois fait rire jaune) c'est grâce à des gens comme vous que les mentalités changeront peut-être... un jour... qui sait...

emmanuelle 18/08/2008 18:05

La position du chien qui pisse.Tu es en forme, Betty.Est-ce que quelqu'un a déjà informé les professionnels que la meilleure positions, c'est celle que la femme choisit d'elle même? Cela me semble assez nouveau comme idée, même dans le domaine associatif (international). Je me trompe?

clairette 13/08/2008 00:39

et la marmotte......