Des saumons et des femmes

Publié le par Catherine & Betty B.


Pêché dans The Boston Globe, article "The mother lode of pain", citation du "père" de l'épisiotomie et du travail dirigé (*) Joseph De Lee :

"De Lee even wondered "whether Nature did not deliberately intend women should be used up in the process of reproduction, in a manner analogous to that of the salmon, which dies after spawning."

Traduction : "De Lee s'est même demandé "si la Nature n'avait pas délibérément choisi  que les femmes soient utilisées dans le processus de reproduction de la même manière que les saumons qui meurent après avoir pondu leurs oeufs."

Allons bon, nous étions passées des génisses aux autruches, et nous voilà rendues aux saumons ! Exemple caricatural de la mauvaise foi à tendance créationiste : choisir parmi des millions d'espèce animales celle qui illustre sa conviction, et même pas un mammifère en plus. Mais à sa place j'aurais choisit encore plus croustillant et cauchemardesque : Il existe une  araignée dont les oeufs éclosent à l'intérieur de son abdomen; les petits grandissent à l'intérieur en mangeant le corps de leur mère et copulent; les mâles meurent rapidement et ne sortent pas tous du corps de la mère avant que celle-ci ne soit totalement dévorée, tandis que les femelles n'en sortent que pour recommencer le même cyle. On pourrait aussi citer la mante religieuse ou d'autres araignées qui bouffent leur partenaire juste après la copulation histoire d'avoir assez d'énergie pour que les oeufs se développent. Je vous laisse en tirer les conclusions qui s'imposent sur la finalité que la Nature a donné aux mâles humains ...

(*) Ce monsieur est franchement gonflé de se mêler du sens des douleurs du travail.  Le travail dirigé consiste à percer artificiellement la poche des eaux et à augmenter l'intensité des contractions par du syntocinon, ce qui augmente considérablement les douleurs du travail. Or c'est lui qui a inventé le travail dirigé !  à une époque où il n'était pas question de péridurale ! Vous parlez d'une fatalité ...

Commenter cet article

Selina Kyle 25/06/2008 22:09

Les mécanismes de l'évolution des mammifères viseraient plutôt à garder la mère en vie : il faut qu'elle allaite son petit.D'autant plus chez le petit d'homme qui est le mammifère le moins "fini" et donc le plus dépendant de sa mère.