Toutes des salopes

Publié le par Betty Boob


Pêché dans "La naissance en Occident", Paul Cesbron et Yvonne  Knibiehler, Albin Michel 2004, p.177.

"
Quant aux avortements, il s'en fait environ 1000 par jour en France pendant les années 1950. ... Les femmes plus modestes sont réduites aux faiseuses d'anges : en cas d'accident on les porte à l'hôpital où des médecins vertueux les curètent sans anesthésie, en les traitant de salopes."

C'était l'bon temps ...

Commenter cet article

Hélène Loup 20/07/2008 18:41

D'après mon infirmière de mère, c'étaient dans son service les mêmes toubibs qui faisaient le curetage à vif en injuriant la femme qui avait tenté d'avorter et qui culbutaient l'infirmière sur la table d'auscultation vite fait, histoire de se passer les nerfs. CQFD

dd45 29/06/2008 16:16

... çà ressemble quel que peu à l'accueil que l'on fait actuellement aux femmes ayant fait le choix d'un AAD et arrivant en maternité en travail...... une SF me racontait qu'elle travaillait dans une maternité (que je tairais le nom, pas envie de leur faire de la pub!!!)  quand une femme est arrivée en travail en ayant prévu, visiblement un AAD. Comme en arrivant elle avait réitéré le souhait de ne pas avoir de péridurale (ce qui visiblement était possible dans son cas!), le médecin avait dit en aparté aux SF: "Mettez lui une perf de synto...On verra si après elle ne va pas la demander sa péri!!!"......J'ose espérer que dans qqles temps, on dira également en lisant cette histoire: "C'était le bon temps!"....