Meurs donc si tu m'es infidèle

Publié le par Anne & Betty B.

(Attrapé au 21e siècle)

Le débat faisait rage autour des maisons de naissance et de l'accouchement à domicile ce jour là. Emporté par son élan, un gynobs a déclaré : "Je suis à 100% pour l'accouchement à domicile. Quand ils en auront tué 2 ou 3, on pourra bosser en paix".

Et si, manque de bol, il n'y a pas plus de morts qu'à l'hôpital, il fait quoi ? Il passe à l'acte ?

Commenter cet article

ppm 07/05/2008 14:10

Les vaccinalistes ont la même fibre criminelle, à rêver d'épidémie ... pour des maladies qui ne sont même pas contagieuses :) trops cons.